À propos

                 

 

Le programme « La représentation des catastrophes naturelles dans la littérature anglaise des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles » est un projet I-Site CAP 20-25 (http://cap2025.fr) porté par l’IHRIM (« Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités », UMR 5317). Ce projet est consacré à la représentation des catastrophes naturelles — et, en particulier, des éléments déchaînés et des événements climatiques extrêmes (inondations, tempêtes, gel/froid extrême, sécheresse etc.) — au théâtre, mais aussi, plus largement, dans le cadre de la littérature des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.

L’un des buts de ce programme est notamment de comprendre comment fonctionnent science et littérature dans l’Angleterre moderne : peut-on séparer ces deux domaines ? Vont-ils de pair ou s’opposent-ils lorsqu’il s’agit de diffuser des connaissances dites « scientifiques » ? En d’autres termes, en quoi les représentations littéraires, picturales, théâtrales des catastrophes climatiques épousent-elles ou rejettent-elles les théories scientifiques de leurs temps ?

Dans le cadre de ce projet sur la représentation des catastrophes climatiques, nous  organisons deux sessions de discussions collectives visant à structurer notre réflexion sur le climat et l’environnement. La première s’est tenue en septembre 2018 et a donné lieu à une première publication en 2019 ; la seconde se tiendra en septembre 2020 et sera suivie d’une publication en anglais. Afin de mieux saisir de quelles manières et à quelles fins (esthétiques, scientifiques et pédagogiques, politiques) sont représentées les catastrophes naturelles dans l’Angleterre moderne, nous souhaitons réunir des spécialistes de théâtre, de récits de voyage, de science et, plus généralement, de littérature, qui s’intéressent à l’histoire littéraire, culturelle et matérielle de la période envisagée.

catastrophe, n.

Etymology: < Greek καταστροϕή overturning, sudden turn, conclusion.

[Cliquez ici pour télécharger les définitions du terme « catastrophe » extraites de l’OED]